European Train Control System in Luxembourg
ETCS au Luxembourg
ETCS in Luxemburg

ETCS : European Train Control System, système de sécurité, qui intervient lors d’un comportement fautif d’un train (par exemple dans le cas d’un malaise d’un conducteur de train) et freine le train en question avant qu’une situation dangereuse ne puisse se produire. ETCS est un système standardisé en Europe.


Ligne Esch/Alzette - Audun-le-Tiche à Esch-Barbourg, début de ETCS 1 et à l'arrière-fond l'ancien poste de l'usine Terres Rouges (Photo: 3.6.2012 jmo)

Den ETCS ass am Laaf vum Dag den 29. Mäerz 2012 tëschend Esch a Péiteng a Betrieb geholl ginn. D'ETCS-Panneauën, déi den Ufank um ETCS an der Entrée vun Esch a Péiteng annoncéiert hun, goufen am Moien vum 29. Mäerz 2012 démontéiert.
An der Nuecht vum 28. op den 29. Mäerz waren Prouffahrten mat engem Robel:


ETCS 1 à l'entrée d' Esch/Alzette (en venant de Pétange) (Photos: 29.03.2012 8h34 Romain Casel)
Ce panneau, annonçant le début de la zone ETCS 1 à Esch/Alzette, a été enlevé au courant de la matinée du 29.3.2012, suite à la mise en service du ETCS sur la ligne Esch - Pétange


ETCS 1 à l'entrée de Pétange (en venant d'Esch/Alzette) (Photos: 21.3.2012 jmo)
Ce panneau, annonçant le début de la zone ETCS 1 à Pétange, a été enlevé au courant de la matinée du 29.3.2012, suite à la mise en service du ETCS sur la ligne Esch - Pétange


Début ETCS 1 à Bertrange. (Photos: 6.12.2011 jmo)


ETCS 1 à Rodange. (Photo: 21.9.2010 jmo)

La mise en œuvre d’ETCS au Luxembourg

Le lancement pratique du programme ETCS n’étant pas prévu avant 2002, il fallait malgré tout améliorer la sécurité ferroviaire à court terme, notamment après une série d’accidents. La décision de novembre 1999 fut donc assortie d’une mesure transitoire qui a conduit à l’introduction du système d’aide à la conduite MEMOR II+. L’installation de ce système d’aide "home-made" sur l’ensemble du réseau ferré luxembourgeois fut achevée en 2004.

Pour ne pas sauter les étapes, on limita l’introduction du système ETCS à un niveau dit "1" qui serait encore dans un premier temps compatible avec les systèmes de signalisation extérieurs. 3 locomotives de type 3000, 4 automotrices du type 2000 et 3 autorails 2100 étaient concernés dans un premier temps. La première ligne-pilote – Mersch - Cruchten - fut mise en œuvre début mars 2005.  D’autres tronçons de ligne ont été mis en service depuis lors : Gare de Luxembourg, Luxembourg - Bettembourg frontière, gare de Bettembourg, Bettembourg - Dudelange, Luxembourg - Alzingen - Syren - Oetrange, Luxembourg - Sandweiler-Contern, Luxembourg - Dippach-Reckange, Luxembourg - Ettelbruck - Bürden, Ettelbruck - Diekirch, Ettelbruck - Bissen. 18 automotrices de type 2000 supplémentaires ont été équipées avec ETCS. La moitié du réseau luxembourgeois est désormais équipée avec l’ETCS. Fin 2011, il ne reste plus que les lignes Pétange - Esch et Luxembourg - Kleinbettingen à achever.

Mais pour que le matériel roulant de la CFL puisse circuler à l’étranger avec ETCS, il fallait convaincre les voisins. Cela est important, car le matériel roulant d’un pays doit être homologué par l’autorité nationale du pays de destination. Cela ne fut pas sans problème. La France, qui dispose de son propre système de contrôle de vitesse qui performant, encore assez récent et donc pas encore amorti, a bloqué cette homologation, ce qui n’est pas sans poser des difficultés. Le développement du marché unique est ici en quelque sorte entravé par une logique nationale qui a ses raisons, mais qui n’en ralentit pas moins le chemin vers l’interopérabilité.

Le 27 octobre 2008, l’organisme notifié Eisenbahn-Cert (EBC) d’Allemagne a par contre remis aux CFL le certificat de conformité CE concernant la gare de Luxembourg pour le nouveau système de contrôle de vitesse ETCS du réseau ferré luxembourgeois. Ce certificat établit que tous les engins ferroviaires étrangers, équipés du système de contrôle de vitesse unifié européen ETCS, peuvent circuler en toute sécurité sur le réseau ferré luxembourgeois.


Essais odométrie ETCS avec les locomotives CFL 4019 et 3019 entre Luxembourg et Fentange, à Fentange (Photos: 7.5.2010 Mike Wohl)


Locomotive 4019 avec voitures DOSTO quitte la gare de Dippach (ETCS 1) en route direction Luxembourg (Photo: 2.4.2009 jmo)


Début de la zone ETCS 1 à Dippach (direction Luxembourg) (Photos: 2.4.2009 jmo)


Automotrice CFL 2003, équipée avec ETCS, à Volmerange (Photos: 24.3.2009 jmo)
Déploiement du système ERTMS / ETCS sur le corridor C - Anvers / Antwerpen - Bâle / Basel - Lyon



Autocollant ERTMS / ETCS sur l'automotrice CFL 2009:

Etude de faisabilité financée par le Ministère des Transports, Fonds du Rail avec l'aide de la Communauté Européenne.

Augmentation de la sécurité de contrôle de vitesse

Installation du système de contrôle de vitesse ERTMS / ETCS niveau 1 sur le matériel roulant moteur CFL (Photos: 14.3.2005 Claude Basting)


 
RF 30 ‘ETCS 1’ am Mast der 4 Ausfahrsignale des Bahnhofs Mersch in Richtung Cruchten bedeutet, dass hier der mit ETCS Level 1 ausgerüstete Streckenabschnitt beginnt. (Photos: 9.4.2004 jmo)

RF 30 bedeutet: RF = repère fixe; 30 = laufende Nummer, siehe RGE 02 (RGE = Règlement Général de l’Exploitation Technique, “Signalbuch”)

In einer minimalen Entfernung von 1 m vor einem Haupt-, Sperr- oder Hauptsperrsignal befindet sich eine “transparente” Balise (TB), die über Signalkabel mit der zum Signal gehörigen LEU (Lineside Electronic Unit) verbunden ist. Die TB übermittelt den Signalbegriff an den Rechner des Triebfahrzeuges und bewirkt bei Haltbegriff eine Zwangsbremsung beim Überfahren. 2,3 m bis max. 6 m davor ist eine “fixe” Balise (FB) angebracht, die allmögliche unveränderliche Parameter wie Höchstgeschwindigkeit, Deklivität, Bremsweg u.v.m. beim Überfahren an das Triebfahrzeug übermittelt.

ETCS Level 1 verwendet zur Übertragung der Signal-Information zum Zug passive Transponder (Eurobalisen). Eine kontinuierliche Übertragung über Schleifen ist ebenfalls möglich. Die Blockabschnitte werden durch das vorhandene Signalsystem definiert. Mit Level 1 kann die Betriebsgeschwindigkeit unter Berücksichtigung der Langsamfahrstellen erhöht werden. Zudem wird die Geschwindigkeit kontinuierlich überwacht und entsprechend im Führerstand angezeigt.

Im November 1999 beschloss der Verwaltungsrat der CFL das gesamte luxemburgische Streckennetz mit ETCS Level 1 auszurüsten. Der Auftrag wurde im Juli 2002 an Alcatel vergeben.

Auf der Pilotstrecke (Mersch - Ettelbrück / Ettelbrück - Diekirch, beide mit ETCS 1 ausgestattet; sowie die mit ETCS 0 ausgestattete Strecke Ettelbrück - Bissen) liegen 222 Balisen im Gleis. Die offizielle Inbetriebnahme der ETCS-Pilotstrecke fand am 15.03.2004 statt.




CFL Elektrotriebwagen 2005 in Pettingen, Ende der 'ECTS 1' - Pilotstrecke in Richtung Mersch (Photos: 9.4.2004 jmo)

Das Ende der 'ECTS 1' - Pilotstrecke in Richtung Michelau befindet im Birdener Tunnel am Pk 51,885 an der Vorsignalbake (Mirliton) [///] des Vorsignals 1Au (Gb secteur Mc).


Detailansicht einer TB. Es handelt sich hier um sogenannte Eurobalisen, die sich in Form und Abmessungen deutlich von den KVB-Balisen (KVB = contrôle de la vitesse par balises) der SNCF unterscheiden. (Photo: 9.4.2004 jmo)


"INFILL"-Balisen in Cruchten (Photo: 5.5.2004 jmo)


RF 30 ‘ETCS 1’ am Mast des Einfahrsignales 0C der Strecke Bissen - Ettelbrück in den Bahnhof Ettelbruck; rechts die 2 Gleise der Nordstrecke (Pk 50,704) (Photos: 9.4.2004 jmo)


Bahnhof Michelau: hier beginnt der mit ETCS Level 1 ausgerüstete Streckenabschnitt in Richtung Mersch. (Photo: 24.5.2004 jmo)

 

Le système de contrôle de vitesse ETCS (European Train Control System) sur le réseau ferré luxembourgeois

Au mois de novembre 1999, le conseil d’administration des CFL a décidé d’équiper toute l’infrastructure ferroviaire luxembourgeoise, ainsi que l’ensemble du matériel roulant CFL du système ETCS. La Société Nationale des Chemins de Fer Luxembourgeois est la première société à l’échelle européenne dont l’infrastructure et le matérial moteur sont équipés du système de contrôle de vitesse ETCS.

Partie infrastructure

La commande pour la partie infrastructure a été placée au mois de juillet 2002;
la ligne pilote a été mise en service le 1er mars 2005;
à l’heure actuelle le réseau ferré luxembourgeois est équipé à 90% du système ETCS. Les 10% qui le seront bientôt sont les tronçons de lignes entre Esch-Alzette et Pétange et entre Luxembourg et Kleinbettingen-frontière;
l’achèvement des travaux est prévu pour fin 2013 avec la mise en service des nouveaux postes de signalisation sur la ligne Luxembourg - Kleinbettingen;
la certification CE du système ETCS de la gare de Luxembourg a été délivrée en septembre 2008, la certification CE pour l’ensemble du réseau est en cours;
le coût pour la partie infrastructure s’élève à environ 33 millions d’Euros; financement par le Fonds du Rail avec l’aide de l’Union Européenne.

Partie matériel roulant

Pour la partie matériel roulant, les commandes suivantes ont été placées :
- au mois de novembre 2002 pour la phase d’essai;
- au mois de mars 2006 pour les automotrices Z2;
- au mois d’octobre 2008 pour les nouveaux engins de maintenance des CFL;
- au mois de décembre 2009 pour les locomotives 4000 et les voitures pilotes à deux niveaux DOSTO;
- au mois de décembre 2010 pour les locomotives 3000 et les automotrices TER2N-ng.
L’installation du système de contrôle de vitesse ETCS sur la dernière automotrice Z2 a été achevée en septembre 2007;
l’installation du système de contrôle de vitesse ETCS sur les engins prototypes loc 4019 et voiture pilote 003 a été réalisée en octobre/novembre 2010, tandis que sur l’installation sur l’automotrice prototype TER2N-ng 2201 sera achevée fin octobre 2011;
le coût pour la partie matériel roulant est d’environ 35 millions d’Euros; financement par le budget d’investissement des CFL avec l’aide de l’Union Européenne;
l’achèvement de l’installation sur tout le matériel roulant est programmé pour fin 2013.

(Dossier de Presse CFL - Présentation ETCS du 20 octobre 2011)

Matériel roulant CFL équipé avec ETCS
Mit ETCS ausgestattete CFL-Fahrzeuge
  No CFL
 3003, 3010, 3012
   
2003
2009
2012
2016
   
 2101
 
 
 2104
 2105
 

 

Bibliographie

   Titel - Titre
Author - Auteur - Autor
Date
Edition - Verlag
Contents - Contenu - Inhalt
Pages- Seiten
ISBN
 
Ausrüstung des gesamten Luxemburger Eisenbahnnetzes mit ETCS Level 1

Henri Werdel
Jean-Jacques Kolb
André Feltz
Hans Kast

9/2003

Signal+Draht (95)

ETCS in Luxemburg 19 -24  


Liens / Links
www.alcatel.de/
 

Any information or picture completing these pages is welcome! For more information just send us an e-mail.

Toute information ou photo pouvant compléter ces pages est la bienvenue! Pour des informations supplémentaires, veuillez nous envoyer simplement un e-mail.

Jede Information oder jedes Foto, welche(s) diese Seiten vervollständigen, ist herzlich willkommen! Für mehr Informationen, senden Sie uns einfach eine E-mail.

 

Created by / Créé par / Copyright: jmo

Last update / Dernière mise-à-jour: 11 mars 2012