LORRY - RAIL

Lien vers le site officiel: www.lorry-rail.com

Am 29.3.2007 fand die erste Fahrt der Eisenbahnautobahn Perpignan - Luxemburg statt. Die Eisenbahnautobahn Perpignan - Luxemburg (1050 km) erlaubt den Transport von Standard-LKW-Sattelanhängern auf der Schiene, ohne Zugmaschine und ohne LKW-Fahrer (im Gegensatz zur "Rollenden Landstraße", wo Zugmaschine und LKW-Fahrer mitfahren müssen). Die Züge benutzen spezielle „Modalohr“ - Tiefladewaggons, von denen jeder mit 2 schwenkbaren Schalen ausgestattet ist, die ein problemloses Auf- und Wegfahren der Zugmaschine ermöglichen. Ein kompletter Zug besteht aus 20 Spezialwagen, die jeweils 2 Sattelanhänger befördern können (d.h. pro Fahrt können 40 nicht begleitete Sattelanhänger befördert werden). Die LORRY-RAIL - Züge werden mit SNCF-E-Loks des Typs BB 26.000 bespannt. In einer ersten Phase ist der Transport von 30.000 Anhängern pro Jahr vorgesehen. Neben wirtschaftlichen Vorteilen (keine Spritkosten, keine Mautkosten, keine Fahrerkosten, weniger Abnutzung am Fahrzeug, usw.) erlaubt diese Struktur eine Einsparung von bis zu 24.000 t CO2 Ausstoß (d.h. 80% weniger CO2 Ausstoß als der Transport auf der Straße). Weitere Vorteile sind die erlaubte Maximallast von 44 t (17% mehr als normalerweise erlaubt), sowie die Möglichkeit von Transporten 7 Tage pro Woche (Fahrverbote an Sonn- und Feiertagen gibt es hier nicht). Der Durchschnittspreis soll um 900 Euro pro Anhänger und pro Fahrt liegen.

LORRY-RAIL verfügt über 45 Modalohr - Tiefladewaggons.

Die Aktionnäre von Lorry-Rail sind: Caisse des dépôts - CDC: 42,6%; VINCI Concessions (private Autobahnbetriebsgesellschaft, die ein Autobahnennetz von 4700 km betreibt: ASF, ESCOTA, COFIROUTE): 19,9%;SNCF: 12,5 %; CFL: 12,5 %; Modalor - Groupe Lohr:12,5 %

L’autoroute ferroviaire Perpignan - Luxembourg (1050 km) est la première autoroute ferroviaire de plaine à longue distance en Europe. Elle permet le transport de toutes les semi-remorques standard sur le réseau ferré existant, sans avoir à transporter les chauffeurs et les tracteurs. La technologie utilisée est celle de la société Modalohr. Un train complet est composé de 20 wagons dont  chacun peut transporter 2 semi-remorques (soit un transport de 40 semi-remorques par voyage).


L'autoroute ferroviaire vu Le Boulou op Beetebuerg nees iwwer d'Linn 60 ëmgeleet ginn. Um Zuch, d'27026 an d'37036, hei zou Péiteng (Photos: 17.03.2012 Yves Gillander)


L'autoroute ferroviaire Beetebuerg - Le Boulou zu Bieles-Zolver. D'Maschinnen um Zuch waren d'27029 an 27030, wahrscheinlech bis Conflans(54)  um Zuch, wou eng BB26000 oder BB37000 den Zuch iwwerholl huet. (Photo: 11.03.2012 Yves Gillander)


SNCF 27030 et 27029 avec le train Lorryrail (Le Boulou - Bettembourg) à Noertzange (Photos: 24.3.2009 Nico Berté)

L'autoroute ferroviaire Bettembourg - Perpignan a le vent en poupe

Le projet de mise en place d'un système d'autoroute ferroviaire nord-sud avec un parcours de plus de 1000 kilomètres s'est concrétisé en 2006 avec l'accord des Etats luxembourgeois et français de participer à la réalisation des 2 plate-formes de chargement respectivement de déchargement des remorques routières ainsi qu'avec la mise en conformité du gabarit ferroviaire sur le trajet Bettembourg-Perpignan.

Dans ce cadre le Ministre des Transports luxembourgeois, Monsieur Lucien Lux, a mis à disposition 6,9 mio € pour réaliser à Bettembourg les infrastructures de transbordement requises. C'est ainsi que cette plateforme a pu être réalisée en un temps record permettant le démarrage du trafic en septembre 2007. La commercialisation des prestations auprès des opérateurs routiers fut confiée à une société dénommée Lorry-Rail.

Il s'agissait de démontrer par ce projet la faisabilité économique et technique d'une autoroute ferroviaire de longue distance sans subvention pérenne. Cette nouvelle offre permet en plus d'avoir des effets très positifs sur l'environnement sachant qu'avec un aller-retour journalier Bettembourg-Perpignan avec 40 remorques routières 20 mio de kilomètres sur route et 20.000 tonnes de CO2 tombent en économie par an.

Le démarrage de Lorry-Rail fut difficile, les raisons en furent multiples, gabarit ferroviaire insuffisant sur le réseau ferré français, retards substantiels en cours de parcours, hésitations des camionneurs de saisir cette nouvelle offre, nécessité pour les opérateurs routiers de réorienter leur logistic d'acheminement des remorques aux bouts du trajet ferroviaire.

Cependant les efforts soutenus de Lorry-Rail à tous les niveaux ont porté leurs fruits dans la mesure que le taux de remplissage, se situant au début en dessous de 30 %, vient de franchir le seuil de 65% avec des pointes atteignant 100%. Cette croissance est particulièrement intéressante étant donné qu'elle parvient en période de crise économique ayant influencé significativement les flux de trafics entre l'Europe du nord et l'Espagne et entraînant une baisse de volume des principaux opérateurs de transport combiné.

S'y ajoute que Lorry-Rail est confiant que l'autorisation de transporter des matières dangereuses, qu'elle vient de recevoir, apportera un créneau non-négligeable à exploiter et contribuera à augmenter davantage le taux de remplissage de ses convois.

En considération de ce qui précède, Lorry-Rail vient d'entamer les démarches requises auprès des instances ferroviaires françaises et luxembourgeoises et auprès du constructeur des wagons spéciaux aptes à circuler sur l'autoroute ferroviaire en vue d'étoffer davantage l'offre par la mise en marche à court et moyen termes de trains supplémentaires avec l'objectif d'arriver à une cadence de desserte de 4 trains aller-retour par jour.

Il convient de relever dans le même contexte que CFL Multimodal, filiale des CFL, s’est attelée à la tâche de développer le principe de l’autoroute ferroviaire vers de nouvelles destinations, en particulier de Bettembourg vers le Nord et l’Est de l’Europe.

Un projet de nouveau terminal de grande envergure, destiné à remplacer le terminal actuel proche de la saturation, regroupant les fonctions d’autoroute ferroviaire et celles du transport combiné classique est sur le métier.

Communiqué de presse: 20.5.2009




SNCF 27029 et 27030 avec le train Lorryrail (Le Boulou - Bettembourg) à Noertzange (Photo: 18.3.2009 Mike Wohl)


Au crochet des locomotives SNCF 27030 et 27029, un train Lorry Rail de l'autoroute ferroviaire Perpignan-Luxembourg traverse, la gare d'Esch-sur-Alzette (Photo: 3.3.2009 Francis Wagner)


Locomotives SNCF 27029 et 27026 avec le train Lorryrail Bettembourg - Le Boulou à Noertzange (Photo: 16.2.2009 Mike Wohl)


Locomotive CFL Cargo 1581 avec une demi-rame Lorry - Rail à Bettembourg (Photo: 5.3.2008 Mike Wohl)


1ère circulation commerciale sur l'Autoroute Ferroviaire Luxembourg - Perpignan: La locomotive CFL cargo 1105 devant une demi-rame dans le terminal Lorry-Rail à Bettembourg (Photo: 10.9.2007 jmo)


Erste kommerzielle Fahrt der Eisenbahnautobahn Luxemburg - Perpignan, hier beim Startschuss in Bettemburg / Luxemburg, mit Transportminister Lucien Lux und Lorry-Rail Generaldirektor Nicolas Welsch (Photo: 10.9.2007 jmo)



Auf dem Zug der ersten kommerziellen Lorry-rail - Fahrt, waren LKW-Sattelanhänger aus 6 verschiedenen Ländern: Frankreich, Dänemark, Deutschland, Luxemburg, Schweden, Spanien (Photo: 10.9.2007 jmo)


1ère circulation commerciale sur l'Autoroute Ferroviaire Luxembourg - Perpignan, ici à Bettembourg (Photos: 10.9.2007 jmo)


Ein kompletter Lorry-Rail - Zug besteht aus 20 Modalor - Doppelwagen und hat eine Länge (mit Lokomotive) von 680 m. Bei Ankunft eines Lorry-Rail Zuges wird zuerst die Streckenlokomotive abgehängt. Zum Endladen / Beladen zieht ein Rangierdiesel einen Halbzug mit 10 Doppelwagen in das Lorry-Rail Terminal. Die Endwagen eines Halbzuges sind mit UIC Standardkupplungen versehen und können mit einer Lokomotive verbunden werden. - Un train Lorry-Rail complet, composé de 20 wagons doubles Modalor, a une longueur (avec locomotive) de 680 m. Les wagons extrêmes de chaque demi-rame diposent d'un attelage standard UIC permettant l'accrochage à une locomotive. (Photo: 10.9.2007 jmo)


Les wagons intermédiaires de chaque demi-rame sont reliés entre eux à l'aide d'un attelage central spécial - Die Zwischenwagen eines Halbzuges sind mit einer leichteren Spezialzentralkupplung untereinander verbunden. Da die Zwischenwagen dadurch leichter sind als die Endwagen, besitzen die Zwischenwagen eine etwas höhere Ladekapazität. Ein Spezialprogramm verteilt die abgewogen LKW-Sattelanhänger auf die 20 Doppelwagen. (Photo: 10.9.2007 jmo)


Die Telberg - Jockey - Zugmaschinen besorgen das Beladen / Entladen der LKW-Sattelanhängern - Les tracteurs jockey "Terberg" procèdent au chargement / déchargement des semi-remorques (Photos: 10.9.2007 jmo)


Die beladenen schwenkbaren Niederflurschalen der Modalor - Wagen werden hydraulisch geschlossen (Photos: 10.9.2007 jmo)


Die gesamte befahrene Strecke mußte dem Lichtraumprofil der Modalor - Wagen angepasst werden. Im Bodenbereich waren vor allem elektrische Verteilerkästen und Bodensignale in größeren Bahnhöfen betroffen.


1ère circulation sur l'Autoroute Ferroviaire Luxembourg-Perpignan de Lorry - Rail
Inauguration des installations à Bettembourg (Photo: 29.3.2007 jmo)


Le ministre des transports luxembourgeois M. Lucien Lux (g.) et son homologue français M. Dominique Perben sur la locomotive de manoeuvre CFL 1103 du train inaugural - Der luxemburgische Transportminister H. Lucien Lux (l.) und der französische Transportminister H. Dominique Perben (Photo: 29.3.2007 Francis Wagner)


Locomotive diesel CFL 1103 "Lorry - Rail" à Bettembourg (Photo: 29.3.2007 jmo)


La coque vide d'un wagon système Modalohr (Photo: 29.3.2007 Francis Wagner)


Démonstration de la coque  pivotante  des wagons Modalohr (Photos: 29.3.2007 Francis Wagner)


Chargement "en épi" des wagons Modalohr  à plancher bas pivotant (Photo: 29.3.2007 Francis Wagner)


Le ministre des transports luxembourgeois M. Lucien Lux (1er à d.) et son homologue français M. Dominique Perben (2e à d.) se font expliquer le mode de fonctionnement des wagons à plancher bas pivotant Modalohr (Photo: 29.3.2007 Francis Wagner)


Wagons CFL Sdmrss "Lorry - Rail" à Bettembourg (Photos: 29.3.2007 jmo)


Wagons CFL Sdmrss "Lorry - Rail" 83 82 497 7 040-8P et 83 82 497 7 041-6P à Bettembourg (Photos: 25.3.2007 Marc Schwartz)


Rail-route ACTS avec wagons CFL Sdmrss "Lorry - Rail" 83 82 497 7 040-8P et 83 82 497 7 041-6P à Bettembourg (Photos: 25.3.2007 Marc Schwartz)


1ère circulation sur l'Autoroute Ferroviaire Luxembourg-Perpignan de Lorry - Rail
Inauguration des installations à Bettembourg (Photos: 29.3.2007 Mike Wohl)

 
Source: Ministère des Transports, de l'Équipement, du Tourisme et de la Mer, France


Arrivée du 1er train LORRY-RAIL de l'autoroute ferroviaire Luxembourg - Perpignan sur la plateforme LORRY-RAIL - Le Boulou (Photo: 30.3.2007 à 8h00 - LORRY-RAIL)

La première circulation d’essai de Lorry-Rail sur l’autoroute ferroviaire Luxembourg – Perpignan est arrivée avec succès ce matin au Boulou.
Le train, parti hier à 17h30 de Bettembourg après l’inauguration par Dominique Perben, ministre français des Transports, de l’Equipement, du Tourisme et de la Mer, et par Lucien Lux, ministre de l’Environnement et des Transports luxembourgeois, est arrivé ce matin à 8h sur la plateforme LORRY-RAIL du Boulou.

Nicolas Welsch, Directeur Général de Lorry-Rail, se félicite de la réussite de ce parcours d'essai, arrivé en avance de cinq minutes par rapport à l'horaire prévu. Il relève qu'en dehors de cette réussite en matière de gestion technique, les engagements pris hier par un panel international de transporteurs routiers ont été suivis par de nombreuses nouvelles demandes de transport confirmant l'attractivité de l'autoroute ferroviaire.
 
Après réglage des nouveaux systèmes au sol implantés sur la plate-forme, le déchargement des 2 semi-remorques transportées par Lorry- Rail aura lieu mardi 3 avril à 10 h sur la plateforme LORRY-RAIL du Boulou.

L’autoroute ferroviaire entre Luxembourg (Bettembourg) et Perpignan (Le Boulou), inaugurée le 29 mars 2007 traverse la France du Nord au Sud sur une distance record en Europe de 1 060 kilomètres. Elle offre la possibilité aux transporteurs routiers de charger leurs camions directement sur le train grâce à un système de wagons surbaissés pivotants dont Lorry-Rail est propriétaire. Le service est assuré par la société Lorry-Rail S.A., dont sont actionnaires la Caisse des Dépôts, VINCI Concessions, la SNCF, les CFL et Modalohr.

 

Communiqué de presse - CFL - 26.2.2008

Autoroute ferroviaire Luxembourg - Perpignan

Le transport combiné rail-route est perçu comme un des secteurs d’avenir les plus porteurs pour le fret ferroviaire. C’est pourquoi le Gouvernement en encourage l’essor, pour rééquilibrer le partage modal en faveur du fret ferroviaire.

 

Par ailleurs, le rail utilise l’énergie trois fois plus efficacement que la route, tout en permettant des vitesses élevées en toute sécurité.

 

Le produit innovant commercialisé par la société LORRY-RAIL a toutes les potentialités de répondre à la demande en alliant capacité de transport et vitesse commerciale, soit l’efficacité économique, à une prise en compte des aspects environnementaux.

 

Pourtant, il n’en est pas moins vrai que le produit qui est parfaitement adapté aux conditions économiques du marché, connait des problèmes à deux niveaux, à savoir au niveau des infrastructures ferroviaires et des organes statutaires de la société LORRY-RAIL.

 

Pour ce qui est de l’infrastructure ferroviaire, les responsables de la société LORRY-RAIL ont constaté lors de leurs contacts avec les prospects et pendant des tests effectués sur les terminaux que de nombreux véhicules routiers circulant sur le corridor Espagne - France - Benelux/Allemagne dépassent la valeur limite actuelle imposée par les wagons MODALOHR qui doivent s’inscrire avec leur chargement dans le gabarit ferroviaire. Etant donné que cette situation s’avère pénalisante sur le plan commercial, les responsables LORRY-RAIL avaient déjà saisi au mois d’août 2007 Réseau Ferré de France d’une requête visant à obtenir une évolution du gabarit haut sur l’itinéraire de l’autoroute ferroviaire.

 

Des tests effectués avec des blocs de polystyrène hauts de 20 cm et appliqués sur des semi-remorques, nous ont indiqué que des marges importantes doivent exister entre les véhicules et l’enveloppe ferroviaire. Monsieur Lucien Lux, Ministre des Transports et Ministre de l’Environnement a invité son homologue français, Monsieur Jean-Louis Borloo, d’appuyer de tous ses moyens à sa disposition la démarche engagée par la société LORRY-RAIL.

 

En tant qu’actionnaire dans la société LORRY-RAIL, les CFL s’inquiètent du fait que la requête de LORRY-RAIL n’ait pu aboutir jusqu’à ce jour. S’y ajoute que la phase de démarrage des services commerciaux de l’autoroute ferroviaire a été malheureusement ponctuée de deux périodes de grèves de cheminots en France arrêtant les trains pendant 16 jours et péjorant de façon substantielle les efforts commerciaux de la société LORRY-RAIL.

 

Les nombreux problèmes, comme notamment la livraison tardive des wagons spécialisés et le problème de gabarit ferroviaire, ont entraîné que le service a seulement démarré réellement au mois de décembre 2007.

De même, le fait que l’actionnariat LORRY-RAIL est éparpillé entre 5 actionnaires, à savoir:

-

la Caisse des Dépôts et Consignations

42,60 %

-

la société anonyme VINCI CONCESSIONS

19,90 %

-

les CFL

12,50 %

-

la société anonyme MODALOHR

12,50 %

-

la SNCF - TRANSPORT LOGISTIQUE PARTICIPATION

12,50 %

ne contribue pas à arranger les choses.

Des divergences de vue entre le secteur public et le secteur privé, notamment la société MODALOHR en leur double qualité d’actionnaire et de fournisseur de wagons, ont conduit à la démission du Directeur Général de LORRY-RAIL au cours d’une séance du conseil d’administration qui s’est tenue à Paris vendredi dernier.

Forts de leur bonne coopération avec la SNCF, les CFL sont persuadés que le levier « gabarit ferroviaire » permettra de progresser dans la commercialisation des services de l’autoroute ferroviaire et d’apporter la preuve de la pertinence technique et économique du nouveau mode de transport que les CFL sont attachés à promouvoir avec l’appui du Gouvernement dans l’intérêt économique de la France et du Luxembourg, et dans l’intérêt du développement durable. La SNCF et les CFL se concerteront dans les premiers jours pour mener à bon port le projet prometteur de l’autoroute ferroviaire.

 

 


Bibliographie
   Titel - Titre
Author - Auteur - Autor
Date
Edition - Verlag
Contents - Contenu - Inhalt
Pages- Seiten
ISBN
Lorry - Rail S.A.   12.2006 Dans: EDF No 59   13 -14  

Liens / Links
RAIL.LU - News

Any information or picture completing these pages is welcome! For more information just send us an e-mail.

Toute information ou photo pouvant compléter ces pages est la bienvenue! Pour des informations supplémentaires, veuillez nous envoyer simplement un e-mail.

Jede Information oder jedes Foto, welche(s) diese Seiten vervollständigen, ist herzlich willkommen! Für mehr Informationen, senden Sie uns einfach ein e-mail. 

 

Created by / Créé par / Copyright: jmo

Last update / Dernière mise-à-jour: 11-mars-2009